La pochette est plus facile à réaliser avec des tissus en coton. Vous pouvez l’utiliser telle quelle ou la coudre sur ou dans un sac (comme un compartiment).

On peut être sensible à la qualité de sa nourriture, de l’air qu’on respire ou de ses cosmétiques. Mais quid des accessoires…

Ils sont fabriqués le plus souvent dans des pays où les normes sociales et environnementales ne sont pas respectées puis transportés vers les pays les plus riches.

Une pochette est facile à faire. Et elle est bien plus belle qu’un bout de plastique. Faîtes-vous plaisir. C’est plus beau et vous serez plus fiers.

image

L’arbre-brocoli

Changer un arbre en brocoli, pourquoi??

– La taille des platanes, c’est tout un art! – Signé Genèvehttp://www.signegeneve.ch/geneve/centre/la-taille-des-platanes-cest-tout-un-art.html

Quant aux côte de bette, les blettes quoi, je vous propose une recette saine et facile: Couper les blettes en petits bouts. (Facultatif, j’y ajoute une branche de céleri en petits bouts également. Les faire fondre dans l’huile d’olive chaude dans une poêle ou une marmite en fonte. Ajouter de la sauce soja et faire cuire 10 minutes à feu moyen voire doux. Ajouter un peu de crème fraîche et laisser cuire encore 5 minutes.

Pour en savoir plus sur la bette, blette ou côte de bette, également appelée bette à carde au Québec, et poirée, jotte ou joute en Suisse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bette_(plante)

Et le brocoli?? Supprimer toutes les feuilles du brocoli, couper la tige et séparer les têtes. Faire cuire les petits bouts 3 à 5 min à l’eau bouillante salée. Égoutter-les. Faire fondre le beurre dans une poêle ou une marmite en fonte, puis ajouter les morceaux de brocoli et faire cuire environ 5 min tout en remuant. C’est prêt!