Suback est un mot balinais qui date entre le 9ème et le 11ème siècle. Il s’agit d’une association villageoise qui s’occupe de l’eau, des droits sur l’eau et de l’irrigation. C’est une institution sociale et religieuse et elle est écologiquement durable. Cette association d’agriculteurs est démocratique. Elle partage la responsabilité des eaux d’irrigation communes, point important étant donné que la riziculture génère la prospérité. La réglementation d’un système qui attribue une part équitable à chacun est un modèle de coopération mutuelle. Il est autonome et a été pratiqué dans les lieux de culte traditionnels. Cependant, seuls les hommes mariés peuvent voter.

La liberté d’opinion, l’égalité des électeurs, le droit coutumier, les droits de l’homme et l’élection régulière de fonctionnaires font partie de la tradition balinaise. Il peut s’agir de sujets concernant la religion ou du moment où il faut produire du riz. Le processus de vote consiste à demander l’avis des membres et la loi correspond à la majorité des votes.

– Subak – UNESCO World Heritagehttps://youtu.be/wYxCn4a_i7k

Democratic values in Balinese traditional society: Analysis of the making and the content of Desa Pakraman’s awig-awig – Research Gate: https://www.researchgate.net/publication/322247227_Democratic_values_in_Balinese_traditional_society_Analysis_of_the_making_and_the_content_of_Desa_Pakraman’s_awig-awig

Banjar Balinese Community – Bali around: https://www.baliaround.com/banjar-balinese-community

– Bali, Lombok & Nusa Tenggara – Lonely planet, 2019, p.276.