La biodiversité au Pérou est énorme et irremplaçable, 3 à 4000 variétés de pommes de terre, 52 variétés de mais, 163 variétés de tomates, 7590 variétés de fleurs qui n’existent que là, 4400 variétés de papillons, 3 variétés de cacao, les avocats, le coton. Nous n’utilisons que peu de variétés de chaque légume en Europe. Si celles-ci venaient à avoir des maladies, nous devrions nous retourner vers le Pérou pour en utiliser une autre.

L’Amazone est le plus grand fleuve du monde, la plus grande source de biodiversité végétale. La plupart de nos médicaments viennent de l’Amazone.

Or, cette biodiversité est en danger. Pour l’extraction de l’or, il ne suffit que d’un bulldozer et du mercure pour séparer la terre de l’or. Ce mercure n’est pas récupéré dans des bacs mais rejeté dans l’Amazone, lui donnant une couleur grise. C’est un poison qui détruit tout. Les entreprises qui exploitent l’or grattent les terres jusqu’au rocher, ce qui détruit tout sans chance de repousser car le roc est à nu, expulsant sans autres les habitants qui s’exilent à Lima, métropole dans le désert et avec 9 millions d’habitants qui ne peut pas vraiment les accueillir. 6000 hectares d’Amazonie sont détruites chaque année.

Les entreprises qui exploitent ces ressources ont plus de moyens que le gouvernement lui même; utilisent la violence et ne sont pas tenus responsables dans leurs pays d’origine.

L’ONU intervient grâce à un programme d’éducation et il y a des projets de loi dans les pays d’origine pour tenir ces entreprises responsables. 

Biodiversidad en el Peru – Lima 2019: https://www.lima2019.pe/biodiversidad-en-el-peru

Catalogo-Papas – Ministerio de la agricultura del Peru: https://cgspace.cgiar.org/bitstream/handle/10568/89110/CIP-Catalogo-Papas-Junin-FINAL.pdf?sequence=6&isAllowed=y

Oro y bosques, incompatibles en la Amazonía peruana – El Pais: https://elpais.com/elpais/2017/11/22/planeta_futuro/1511358033_282056.html

Biopirates loot the Amazon – The Irish Times: https://www.irishtimes.com/news/biopirates-loot-the-amazon-1.284575

Owed to Nature: Medicines from Tropical Forests – Rainforest Trust: https://www.rainforesttrust.org/owed-to-nature-medicines-from-tropical-forests/

Peru Scrambles to Drive Out Illegal Gold Mining and Save Precious Land – New York Times: https://www.nytimes.com/2016/07/26/world/americas/peru-illegal-gold-mining-latin-america.html

Gold mining leaves heart of Peruvian Amazon a wasteland – PBS: https://youtu.be/FrHuqT1zpVM

Why Switzerland stuggles with dirty gold: tales from Peru – swissinfo: https://stories.swissinfo.ch/gold-peru-switzerland-mining-metalor#234887

Pandora or Peru: Resisting the mining multinationals – Aljazeera: https://www.aljazeera.com/opinions/2012/8/30/pandora-or-peru-resisting-the-mining-multinationals

Mathieu Henderson (@Mat__Henderson) Tweeted: Alors que l’initiative “Entreprises responsables” est rejetée à la maj. des cantons, les sympathisants du texte parlent déjà de nouvelles propositions. Ils comptent aussi “regarder si les multinationales ne commettent pas de violations graves”. Le cons.national PS Baptise Hurni: https://t.co/KQ2jlkS5ff

La triste expérience de Radio Mille Collines au Rwanda qui a entraîné le génocide des Tutsis a été longuement analysée et même jugée à la Cour Pénale Internationale. Le jugement conclut à la responsabilité des médias : “The power of the media to create and destroy fundamental human values comes with great responsibility. Those who control such media are accountable for its consequences.” (https://unictr.irmct.org/en/news/three-media-leaders-convicted-genocide). Pour revenir sur cet évènement, réécoutez La Marche de l’Histoire sur France Inter (https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-07-avril-2014)

Certains regardent ça avec horreur, pour d’autres c’est la recette miracle pour avoir de l’audience. La peur fait vendre (https://www.300mots.fr/blog/le-marketing-de-la-peur/). La peur induit un besoin de contrôle et d’information en continu. Fox News entretient depuis vingt ans des peurs exagérées ou imaginaires aux Etats-Unis. Depuis deux ans, la chaîne CNEWS suit le même modèle en embauchant et soutenant Eric Zemmour plusieurs fois condamné pour incitation à la haine (https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/10/02/cnews-la-strategie-de-la-haine_6054492_3232.html). CNEWS comme Fox News détourne la liberté d’expression pour véhiculer un discours anxiogène générateur d’audience, y compris si les conséquences sont catastrophiques. La liberté d’expression, elle, s’arrête là où commence la destruction des bases nécessaires à la démocratie, notamment la tolérance.

Fiche thématique de la Cour européenne des Droits de l’Homme sur les discours de haine: https://www.echr.coe.int/Documents/FS_Hate_speech_FRA.pdf

Ces chaînes sont privées et 100% de leurs revenus proviennent des spots publicitaires. L’ONG Sleeping Giants (https://sites.google.com/view/slpng-giants-fr/accueil) créée en 2016 aux USA incite à interpeller les annonceurs sur Twitter quand ils achètent sur ces chaînes. Déjà plus de 4000 marques dont 1100 en Europe ont ainsi répondu et renoncé à acheter de l’espace publicitaires sur ces chaînes. 44 ont accepté de boycotter CNEWS qui est devenu déficitaire.

Ne laissons pas s’installer la désinformation, la haine et les conspirations. La loi seule ne suffira pas. Interpellons les annonceurs pour couper le financement de la haine.