La triste expérience de Radio Mille Collines au Rwanda qui a entraîné le génocide des Tutsis a été longuement analysée et même jugée à la Cour Pénale Internationale. Le jugement conclut à la responsabilité des médias : “The power of the media to create and destroy fundamental human values comes with great responsibility. Those who control such media are accountable for its consequences.” (https://unictr.irmct.org/en/news/three-media-leaders-convicted-genocide). Pour revenir sur cet évènement, réécoutez La Marche de l’Histoire sur France Inter (https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-07-avril-2014)

Certains regardent ça avec horreur, pour d’autres c’est la recette miracle pour avoir de l’audience. La peur fait vendre (https://www.300mots.fr/blog/le-marketing-de-la-peur/). La peur induit un besoin de contrôle et d’information en continu. Fox News entretient depuis vingt ans des peurs exagérées ou imaginaires aux Etats-Unis. Depuis deux ans, la chaîne CNEWS suit le même modèle en embauchant et soutenant Eric Zemmour plusieurs fois condamné pour incitation à la haine (https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/10/02/cnews-la-strategie-de-la-haine_6054492_3232.html). CNEWS comme Fox News détourne la liberté d’expression pour véhiculer un discours anxiogène générateur d’audience, y compris si les conséquences sont catastrophiques. La liberté d’expression, elle, s’arrête là où commence la destruction des bases nécessaires à la démocratie, notamment la tolérance.

Fiche thématique de la Cour européenne des Droits de l’Homme sur les discours de haine: https://www.echr.coe.int/Documents/FS_Hate_speech_FRA.pdf

Ces chaînes sont privées et 100% de leurs revenus proviennent des spots publicitaires. L’ONG Sleeping Giants (https://sites.google.com/view/slpng-giants-fr/accueil) créée en 2016 aux USA incite à interpeller les annonceurs sur Twitter quand ils achètent sur ces chaînes. Déjà plus de 4000 marques dont 1100 en Europe ont ainsi répondu et renoncé à acheter de l’espace publicitaires sur ces chaînes. 44 ont accepté de boycotter CNEWS qui est devenu déficitaire.

Ne laissons pas s’installer la désinformation, la haine et les conspirations. La loi seule ne suffira pas. Interpellons les annonceurs pour couper le financement de la haine.