Zoltán Kodály – Dances from Galanta (via https://www.youtube.com/watch?v=zcXeIGL3Ios)

“Zoltán Kodály (en hongrois : Kodály Zoltán, qui se prononce [ˈkodaːj ˈzoltaːn]), né le 16 décembre 1882 à Kecskemét dans l’Empire austro-hongrois et mort le 6 mars 1967 à Budapest en Hongrie, est un compositeur, ethnomusicologue et pédagogue en musique. Il a notamment donné son nom à une méthode d’enseignement de la musique, codifiée par des disciples de sa pensée pédagogique nommée plus tard la méthode Kodály (…) Avec Bartók, il va recueillir (sur des rouleaux de cire), mettre en forme et publier une quantité considérable de chants traditionnels nationaux.(…) Sa thèse de doctorat en ethnomusicologie achevée en 1906 (Structure strophique dans le chant traditionnel hongrois) montre bien l’intérêt de plus en plus grand qu’il porte à la musique traditionnelle. Bien que profondément ancré dans ses racines musicales hongroises, Kodály est également un précurseur formel (…)  il a jailli du sol paysan hongrois et de la musique française moderne (…) Kodály a créé une œuvre chorale très importante. Il utilise notamment des chansons, des contes, des ballades et des mélodies populaires. Celles-ci reprennent des scènes de vie paysanne, des thèmes bibliques ou héroïques avec l’accent magyar. Il développera de nombreuses méthodes d’enseignement de la musique, dont on parle encore aujourd’hui sous le terme de méthode Kodály, initiant les jeunes enfants au chant et à la tradition chorale. Kodály restera sans doute comme le créateur de l’art choral du xxe siècle.

Zoltán Kodály – Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoltán_Kodály