Utiliser des centrales nucléaires âgées de 40 ans, un risque maîtrisé? A quand les autres énergies? Votez aux législatives 2017!

Pour en savoir plus: 

-Le parisienhttp://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/mais-dans-quel-etat-sont-nos-centrales-nucleaires-16-03-2016-5630383.php

-Le journal de l’énergiehttp://journaldelenergie.com/nucleaire/diagnostic-alarmant-edf-diesels-secours-reacteurs et http://journaldelenergie.com/nucleaire/systemes-secours-depasses-reacteurs-nucleaires-edf/

– L’OCDEhttps://www.oecd.org/fr/presse/la-france-s-est-fixe-des-objectifs-ambitieux-en-matiere-d-environnement.htm 

et le rapport complethttp://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/environment/examens-environnementaux-de-l-ocde-france-2016_9789264252592-fr#.WRxi9FKB3NA#page1

Bastamag: https://www.bastamag.net/Emmanuel-Macron-se-revelera-t-il-aussi-mediocre-que-Francois-Hollande-sur-l

FI: https://laec.fr/section/39/100-d-energies-renouvelables-en-2050 

 Le changement climatique impose de sortir des énergies émettrices de gaz à effet de serre. Le nucléaire n’est pas une solution d’avenir. Il ne règle aucune question : ni l’indépendance d’approvisionnement, ni la sûreté des installations, ni la gestion des déchets, ni les coûts financiers. Il faut donc sortir des deux à la fois. C’est un horizon technique et humain enthousiasmant. Plusieurs études (NegaWatt, Ademe…) ont montré que c’est possible d’ici 2050. Ne manque que la volonté politique. Nous l’avons.

Le programme de la France insoumise propose de réaliser les mesures suivantes :

Adopter un plan de transition énergétique avec un double axe sobriété/efficacité énergétique et transition vers les énergies renouvelables

Développer l’ensemble des énergies renouvelables
Sortir des énergies carbonées en commençant par l’arrêt des subventions aux énergies fossiles et de toute exploration de gaz et pétrole de schiste et de houille
Stopper la privatisation des barrages hydroélectriques

Sortir du nucléaire

Fermer immédiatement Fessenheim en garantissant l’emploi des salariés et leur formation pour en faire un site pilote du démantèlement
Abandonner l’opération du grand carénage visant à prolonger la vie des centrales nucléaires au-delà de quarante ans
Abandonner les projets d’EPR (Flamanville et Hinkley Point) et d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure
Rendre publique les données sur l’enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans et informer sur les dangers sanitaires avérés et/ou éventuels
Créer un pôle public de l’énergie pour mener une politique cohérente, en renationalisant EDF et Engie (ex-GDF) en lien avec des coopératives locales de production et de consommation d’énergies renouvelables et en favorisant l’autoproduction et le partage des excédents
Revenir sur la libéralisation du marché de l’électricité et abroger la loi NOME

Le Monde sur le référendum en Suisse : http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2017/05/21/les-suisses-appeles-a-se-prononcer-sur-l-abandon-progressif-du-nucleaire_5131268_3214.html

– Les centrales nucléaires françaises ne sont toujours pas aux normes post-Fukushima: https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/03/11/les-centrales-nucleaires-francaises-ne-sont-toujours-pas-aux-normes-post-fukushima_5434350_3244.html