Vous n’avez pas besoin de faire la sauce de la photo d’un livre de recette ou d’un blog, juste une qui vous plaise… Si c’est bon, c’est bon! Laissez-vous aller à vos envies!


« Dans l’une des premières scènes de Généalogies d’un crime (Raoul Ruiz, 1997), Solange (Catherine Deneuve), qui vient d’apprendre la mort de son fils, s’occupe à “des tâches anodines”. Au premier plan dans la cuisine, elle mélange de l’huile et des condiments. Le regard fixé sur le bol, elle explique à sa mère, qui se trouve en arrière-plan, comment faire pour que la mayonnaise ne prenne “surtout pas”. La mère, un peu floutée semble critique. “Vraiment ?” demande-t-elle avec circonspection lorsque Solange annonce qu’il faut ajouter un jaune d’œuf “écrasé à la fourchette”. “La ciboulette me déçoit toujours” rétorque-t-elle lorsque Solange lui explique qu’il faut saupoudrer celle qu’elle a trouvée chez un revendeur dont elle refuse de donner l’adresse. L’occupation aux tâches ménagères associée à la placidité de la mère, progressivement rendue manifeste par l’élargissement du plan, fait ressentir une tension qui se cristallise provisoirement dans l’interdiction sèche que Catherine Deneuve (Solange) fait à sa mère de répondre lorsque sonne le téléphone.

La vraie nature de cette tension est révélée par la scène suivante. Les deux femmes sont réunies avec un tiers, un ami magistrat, dans le très large couloir sombre de la morgue où a été recueilli le corps du fils décédé. Le découpage souligne leur rivalité. D’un côté la mère, seule sur sa chaise. De l’autre, la fille et son ami. Chacun son plan. Le champ contrechamp propose une coupure nette. Si la fille commence par attaquer sa mère – “ma mère est folle” explique-t-elle, la réplique de celle-ci surprend autant par son caractère anodin que par l’intensité de son effet. “Tu sais pourquoi je souris ? Je pense à ta vinaigrette.” lance soudain la vieille persifleuse. “Qu’est-ce qu’elle a ma vinaigrette ?” s’inquiète Solange en gros plan. La mère continue :  “c’est drôle quand même, tu pars pour faire une mayonnaise… Vous savez, elle n’a jamais été capable de faire une mayonnaise, ça n’a jamais pris.” Solange semble étrangement troublée. Le montage alternant les gros plans sur les deux femmes se trouve perturbé par des effets de flou, qui montrent combien ce discours d’apparence anodine, revêt une importance insoupçonnée. La réaction de Solange n’est pas moins forte : “Arrête, Maman !” s’exclame-t-elle. En gros plan, d’une voix pernicieuse et le regard perçant, la mère poursuit : “Une mayonnaise ratée détournée en vinaigrette, c’est bien non, vous ne trouvez pas ? Je ne sais pas, je trouve ça bien : de se servir de ses propres incapacités pour réaliser quelque chose de nouveau, d’inventif.” »

Catherine Deneuve Femme de Maison, Jérémie Kessler, ENS Editions. P.134-136

Généalogies d’un crime – La Vinaigrette – Raoul Ruiz (1996): https://www.youtube.com/watch?v=OrxWxnTSkus

 

Catherine Deneuve brille également dans Les Parapluies de Cherbourg,un film qui prend aussi bien qu’une mayonnaise bien trempée et dans sa sauce. Les personnages se prennent aussi de sacrées saucées, et pas que météorologiquement parlant.

Wikipedia – Les Parapluies de Cherbourg: https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Parapluies_de_Cherbourg 

Wikipédia – Généalogie d’un crime: https://fr.wikipedia.org/wiki/Généalogies_d%27un_crime

Two for the road – Un film sur deux personnages plein d’incapacités qui montent une bonne mayonnaise et réalisent une vie nouvelle, inventive et tout cela monte en sauce pour en faire un chef d’oeuvre du cinéma : https://aurianneor.tumblr.com/post/168607922310/two-for-the-road-they-make-something-wonderful-out


 

Trop de producteurs de lait en France vivent en-dessous du seuil de pauvreté. C’est un scandale que ceux qui nourrissent la population soient traités ainsi!

Les agriculteurs ont choisi d’agir.
Certains producteurs de beurre ont trouvé de meilleurs acheteurs dans d’autres pays ce qui a crée une pénurie de beurre dans les supermarchés car ils ont refusé d’augmenter leur prix d’achat.

Les média n’ont couvert l’information que partiellement en omettant le rôle des distributeurs et ont simplement dit qu’il y avait une pénurie. Ce qui est faux puisque les agriculteurs jettent du lait pour ne pas faire trop baisser le lait et le vende en direct ou dans via des coopératives.

Des média indépendants comme Le Monde disent bien la vérité.

La farine, le beurre et le sucre sont des produits d’intérêt général. Comment se fait-il que l’Etat Français ne fasse rien alors que c’est sa responsabilité d’en assurer la distribution et il n’est autorisée, que par commodité, à le déléguer au distributeur!


Pour aller plus loin:

En pleine crise agricole, la sérénité d’un petit producteur de lait bio en Normandiehttps://www.goodplanet.info/actualite/2016/03/01/en-pleine-crise-agricole-la-serenite-dun-petit-producteur-de-lait-bio-en-normandie/

Beurre circuits courts: https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-flambee-du-prix-du-beurre?id=2271491

« Pénurie » de beurre : les agriculteurs devant les supermarchés pour informer les consommateurs – Le Monde: http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/03/penurie-de-beurre-les-agriculteurs-devant-les-supermarches-pour-informer-les-consommateurs_5209866_3234.html#E3LkgwWmBTbIL6Dq.99

Face à la crise, le paysan cultive le trading – La Tribune: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/face-a-la-crise-le-paysan-cultive-le-trading-555265.html

Pénurie de beurre: on a fait notre propre beurre (et c’est pas difficile)https://youtu.be/VT8HEDv3YY4

Témoignage : ces producteurs de lait qui travaillent à perte – Public Senat: https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/temoignage-producteurs-lait-qui-travaillent-perte-1222376

France : le prix du lait a baissé de 20% en deux ans – Humanité: https://www.humanite.fr/france-le-prix-du-lait-baisse-de-20-en-deux-ans-633096

 La pénurie de beurre n’existe pas – BFM: http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/intox-la-penurie-de-beurre-n-existe-pas-clament-les-producteurs-de-lait-1288136.html

Une laiterie à la pointe du circuit courthttps://www.youtube.com/watch?v=v2Uzkv285Cc

 

 

Solidarité Hélvétique

Démocratie semi-directe:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_en_Suisse

Competitivité et talent:

https://www.imd.org/globalassets/wcc/pictures/medium/graphs/ranking.png

Innovation:

https://www.eda.admin.ch/content/dam/PRS-Web/bilder/infografiken/fr/5.1.1_FR.jpg

Emploi:

http://frontalier.moncoachfinance.com/wp-content/uploads/2013/03/taux-chomage-suisse-europe.jpghttp://www.hebdo.ch/sites/all//images/infog3.jpg

Immigration:

http://www.hebdo.ch/sites/www.hebdo.ch/files/styles/galerie_photo/public/LH05_immigration.jpg

Best counry overall:

https://www.usnews.com/news/best-countries/overall-full-list

Revenus des agriculteurs suisses:

https://image.slidesharecdn.com/agristatlagriculturesuisseenchiffres2013-12-13-131213021154-phpapp02/95/lagriculture-suisse-en-chiffres-71-638.jpg?cb=1488458731

Espérance de vie:

http://img.aws.la-croix.com/2013/10/02/1031054/Infographie-INED-Esperance_4_600_585.jpg

PIB par habitant:

https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/economie-nationale/comptes-nationaux/produit-interieur-brut.assetdetail.229172.html

Salaire des agriculteurs:

https://www.agrimpuls.ch/fr/service/telechargements-et-commandes/salaires-indicatifs-dans-lagriculture/

Réduction des inégalités par l’école:

http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/09/PISA-croise-2.png

Secteurs de l’économie en Suisse:

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Suisse

Accompagnement handicap à l’école:

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/4556/C5-1.jpg

Découpage Helvétique – artisanat traditionel Suisse – Google image search: https://twitter.com/AurianneOr/status/1010053292448247808

Le bâton

 

« Mon aviron plonge dans l’écume. Au lointain, l’île des arts martiaux. Passionnément rien d’autre. »… Il a aussi écrit : « Dès son origine, le Karate est un art martial fait pour l’auto-défense. C’est ainsi que toutes les techniques que cet art martial transmet commencent par la défense, comme dans tous les katas. Cela ne veut pas dire que le pratiquant du Karate n’a pas de capacité offensive. Il l’a suffisamment, mais tout en ayant cette capacité, il procède en premier à la défense. Cependant, ce qui est le plus important est de dépasser ce stade de la pensée de la confrontation avec autrui pour faire, de cette force physique et interne, une leçon pour mieux mener son rapport avec d’autres personnes dans la vie sociale : savoir avant tout être conciliant avec d’autres. Le Kendo en est un bon exemple. C’est un art martial à part entière, mais son objectif n’est pas de combattre autrui, sa pratique sert à chacun pour s’autocontrôler. Tout pratiquant doit graver cela dans son esprit. Le Karate doit être considéré comme la technique qui permet de former la propre personnalité de chacun, pour notamment maîtriser son ego, tout en cultivant le sens de la modestie. Par contre, employer sa force physique dans le but de se montrer plus fort que d’autres ou pour une quelconque lutte est une voie fausse du Karate. D’ailleurs, nombreux sont ceux, parmi les pratiquants du Karate, qui font la démonstration de leur force en cassant des tuiles ou des planches de bois en public. Certes, forger le corps est important, mais il ne faut en aucun cas se comporter pour faire en sorte que la force physique devienne une menace pour autrui. Un tel comportement n’est nullement inscrit dans la voie du Karate. » Maître Keneï Mabuni dans La voie de la main nue.

image

La voie de la main nue : Initiation et karaté-do – Mabuni Ken’ei

image