Search

Les autorités illégitimes


La commission européenne, les religieux, les sociétés de conseil (Accentur, Mac Kinsey, Ernst and Young, PWC), la foule, les Sénats, les réseaux sociaux sont des exemples d’autorités illégitimes dans des pays où le peuple s’est autodéterminé comme une démocratie. Les grosses entreprises comme Coca-Cola ou Total sont puissantes; ce qui est illégitime est le représentant du peuple qui fait passer l’intérêt des grosses entreprises avant celui du peuple. Les scientifiques qui ont le titre de docteur en science qui sont donc des autorités qui vendent leurs âmes aux multinationales, ces vendeurs de doute sont illégitimes comme le montre le documentaire Le Monde selon Monsanto.

Par exemple, la commission européenne est composée de personnes nommées par les pays membres; ils ne sont pas élus. Le parlement européen qui lui est élu et donc légitime n’a pas d’autorité car il est seulement consultatif.

La foule est illégitime. Les personnes en colère dans la rue ne sont pas celles qui doivent décider. Les citoyens sont légitimes. Ils doivent décider par référendum pour devenir une autorité légitime.

Les religieux ont du pouvoir, mais ne sont pas des autorités légitimes. Les politiciens n’ont rien à faire quand ils les consultent.

Les sociétés de conseil, dont les Fabs four, n’ont pas à conseiller nos élus et nos administrations. L’administration est le bras qui met en place ce qui a été voté. Si le peuple a décidé de tel programme de tel élu, c’est ce qu’il veut. L’abus de l’usage de ces sociétés de conseil fait qu’on flétrit la population d’experts dans l’administration car ces postes sont supprimés. Ces sociétés de conseil servent leurs clients les plus puissants et non le peuple. Le fonctionnaire est un serviteur du peuple. Par exemple, toute la réaction COVID a été piloté par Mac Kinsey alors qu’on a un ministère de la santé.

Les Sénats ou chambres hautes sont des assemblées de gens non élus, souvent nommés à vie qui ont le pouvoir de bloquer tout changement politique d’un pays même si le peuple le veut. Ils peuvent réduire à néant le travail des représentants du peuple. Ce sont de gros obstacles à la volonté du peuple.

Les réseaux sociaux contrairement aux journalistes n’ont pas fait d’école et n’ont pas de carte de journaliste; la protection de ses sources n’est pas régie par la loi. Ils n’ont pas d’autorité pour garantir leurs informations. Les réseaux sociaux supplantent le journalisme. Il n’y a ni transparence ni déontologie. Ce sont des sociétés commerciales qui vendent leur influence à des sociétés privés, des partis politiques ou des Etats. 73% des 16-30 ans s’informent uniquement sur les réseaux sociaux d’après le journal L’Etudiant.

La police et l’armée sont illégitimes quand elles servent le pouvoir plutôt que le peuple. Elles sont légitimes quand elles défendent celui-ci. Par exemple, le général de Gaulle était légitime dans son appel du 18 juin. Le général Lafayette a pris parti pour les révolutionnaires français contre la noblesse. Napoléon était légitime quand il a renversé le parlement.

Les tribunaux d’exception sont illégitimes. La justice est redevable au peuple, alors pourquoi nos élus sont jugés par des commissions d’enquêtes parlementaires, des hautes cour de justice ou des tribunaux militaires? Les prud’hommes sont une aberration. Les tribunaux administratifs sont une justice avec des gens qui se jugent entre eux et qui ne sont pas redevables au peuple. Le tribunal arbitral crée par l’union européenne juge les disputes économiques par les acteurs économiques et non par des juges.

La banque centrale européenne est indépendante, non soumise au pouvoir des élus.

Depuis le mandat Sarkozy, la suppression de la taxe professionnelle et de la taxe d’habitation ont démuni les mairies de ce revenu direct qu’elles pouvaient dépenser d’après le mandat des citoyens. Aujourd’hui, elles doivent mendier l’argent à la préfecture. C’est illégitime, cela va contre les décisions du peuple.

Pour en savoir plus, lisez Illegitimate Authority: Facing the Challenges of Our Time de Noam Chomsky.

Aurianne Or by Aurianne Or is licensed under CC BY-NC 4.0