Search

L’écoterrorisme

System change not climate change

Le terrorisme est l’emploi de la terreur à des fins idéologiques, politiques ou religieuses. Le mot « terrorisme » est attesté pour la première fois en novembre 1794, il désigne alors la « doctrine des partisans de la Terreur », de ceux qui, quelque temps auparavant, avaient exercé le pouvoir en menant une lutte intense et violente contre les contre-révolutionnaires. Il s’agit alors d’un mode d’exercice du pouvoir, non d’un moyen d’action contre lui. Le mot a évolué au cours du XIXe siècle pour désigner non plus une action de l’État mais une action contre lui. (Terrorisme: https://fr.wikipedia.org/wiki/Terrorisme)

Le terrorisme naît donc d’une action de l’Etat contre son peuple. Sont qualifiés d’éco-terroristes “les menaces, intimidations et actes de violence contre des biens ou des personnes (civiles, policières ou militaires) commis au nom de l’écologisme”. (Écoterrorisme: https://fr.wikipedia.org/wiki/Écoterrorisme).

Mais le terrorisme ne vient-il pas des personnes dirigeantes qui utilisent la police et l’armée contre le peuple qui suit l’avis des scientifiques pour éviter les décès et les migrations de personnes liés au réchauffement climatique? Ce sont là des violences illégitimes.

Ces personnes de pouvoir auraient pu agir dans les années 1990 pour éviter les désastres actuels et peuvent encore agir pour en éviter dans le futur. Cette inaction face au réchauffement climatique et malgré les avertissements de la communauté scientifique est une forme de terrorisme qui s’amplifie lorsque ces personnes utilisent la police et l’armée contre les militants écologistes désespérés pour se faire entendre. En effet, on permet au peuple d’élire mais pas de décider. Au lieu de cela, nos dirigeants encouragent la pollution. Légion d’honneur pour le patron de Total, difficulté pour les agriculteurs et des pêcheurs à se convertir au bio face à un système qui ne permet de survivre qu’en polluant, etc.

Plutôt que de s’en prendre aux immigrants qui viennent occuper des emplois dans les pays développés, ne vaudrait-il pas mieux s’en prendre aux oligarques qui pillent les richesses des pays en développement leur rendant la vie des populations misérable dans des pays qu’ils polluent sans limites? Si les personnes étaient bien traitées dans leur pays d’origine, elles ne chercheraient pas à émigrer. Et que dire des migrations et aux morts liés aux catastrophes naturelles résultant du changement climatique provoqué par l’inconscience de ces oligarques?

La police et l’armée ont une responsabilité quand ils défendent cette oligarchie au lieu de défendre la volonté du peuple et de sauver des vies en utilisant les conseils des scientifiques qui ont toutes les solutions pour arrêter de polluer et de dérégler le climat. Nous avons les solutions, il n’y a plus qu’à le faire!

Cette oligarchie prend toutes les richesses et dirige nos prétendues démocraties. A quand les référendums d’initiatives populaires pour qu’on n’ait plus besoin de la violence pour se faire entendre?

“Les gens qui se révoltent contre l’injustice sont traités de terroristes. Sont-ils mauvais ? Non, ils n’ont pas trouvé d’autre issue que la violence.” Francis Ford Coppola

La France est la 7ème puissance mondiale (https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1209268-classement-pib-quelles-sont-les-puissances-mondiales/#quels-sont-les-30premiers-pib-du-monde-). Comment se fait-il que les Français aient des problèmes de pouvoir d’achat si bien qu’ils ne peuvent pas, entre autres, accéder aux produits bio non subventionnés et trop cher ou investir dans une maison plus écologique? Ne vaudrait-il pas mieux instaurer un revenu universel de base pour que chacun vive décemment plutôt que de s’engager dans une course à l’emploi qui mène aux souffrances liées au chômage, au RSA et aux “bullshit jobs”; (https://fr.wikipedia.org/wiki/Bullshit_jobs) que nous payons déjà avec nos impôts. Avec le développement des technologies et de l’IA, le travail ne sera pas là pour tous, avec sous sans les immigrants, le revenu de base universel permettrait à chacun de vivre décemment afin que les richesses soient redistribuées, et non accaparées par l’oligarchie.

On constate une écologie punitive: ils font changer les chaudières, acheter des voitures électriques au lithium chères, le prix de l’électricité, du pétrole et de l’alimentation s’envolent. Sous couvert d’écologie, les dépenses ont réellement augmentées. Alors que ceux qui polluent vraiment ce sont les multinationales, les grosses usines, la construction et les mines notamment à l’étranger. La construction est même subventionnée. Mais ces mesures n’ont pas été prises par les Verts qui n’ont jamais été au pouvoir ces vingt dernières années. C’est une conservatrice Ursula von der Leyen qui a mis en place l’augmentation du prix de l’électricité, c’est le gouvernement Macron et d’autres gouvernements en Occident qui ont taxé l’essence et incité à acheter des véhicules électriques, qui ont réduit la vitesse sur la route et qui veulent taxer les agriculteurs qui polluent. C’est la droite qui pratique l’écologie punitive, les écolo fachos, pas les écologistes Verts.

L’écoloconfort: https://www.aurianneor.org/lecolo-confort-un-mode-de-vie-comment-utiliser/

Aurianne Or by Aurianne Or is licensed under CC BY-NC 4.0