Tu peux ouvrir les yeux maintenant

Ce photomontage a été crée en 2012. Il représente ce que l’on voit lorsqu’on a les yeux fermés après avoir vu de la lumière et il invite à ouvrir les yeux sur un monde en couleurs.

Il symbolise la fin d’une ère noire et le moment où la lumière commence à revenir. C’est ce petit moment de transition qui est représenté. Le noir symbolise un moment où on ne voit rien et la lumière qui revient va permettre les visions futures.

Il peut représenter ce que peut ressentir une personne qui a souffert de dépression et qui a donc vu le monde en noir. La lumière qui commence à apparaître marquant ainsi l’espoir de la guérison et le courage qu’il faut pour ouvrir les yeux sur la réalité et donc sur un monde complexe et en couleurs.

Il peut aussi représenter une période historique ou politique, l’Age des ténèbres comme le formule le film québéquois Denys Arcand par exemple,  avec l’espoir de la lumière,  c’est à dire d’un changement, si l’on ose ne pas fermer les yeux sur les abus et au contraire bien les ouvrir pour changer la situation.

Plus encore, cette image a été inspirée par l’idée bergsonienne du voile:

“Entre la nature et nous, que dis-je? Entre nous et notre propre conscience, un voile s’interpose, voile épais pour le commun des hommes, voile léger, presque transparent, pour l’artiste et le poète.” explique Bergson dans Le Rire. “Rien de plus singulier que le personnage de Hamlet. S’il ressemble par certains côtés à d’autres hommes, ce n’est pas par là qu’il nous intéresse le plus. Mais il est universellement accepté, universellement tenu pour vivant. (…) Nous le reconnaissons, je crois, à l’effort même qu’il nous amène à faire sur nous pour voir sincèrement à notre tour. La sincérité est communicative. Ce que l’artiste a vu, nous ne le reverrons pas, sans doute, du moins pas tout à fait de même; mais s’il a vu tout de bon, l’effort qu’il a fait pour écarter le voile s’impose à notre imitation. (…) Plus grande est l’oeuvre et plus profonde la vérité entrevue, plus l’effet pourra s’en faire attendre, mais plus aussi cet effet tendra à devenir universel.”

Mais je suis sûre que vous avez vous aussi d’autres interprétations de cette image et j’adorerais que vous nous en fassiez part.